We have buried the past

Abdelkrim GHALLAB

We Have Buried the Past, roman traduit de l'arabe à l'anglais par Roger Allen, mai 2018

Édition britannique

Après l’indépendance du pays, We Have Buried the Past suit deux générations de la famille Al-T'hami, dont les membres caractérisent des aspects distinctifs de la société marocaine et dont la vie reflète les profonds changements sociaux survenus au cours de cette période. Entre deux mondes, l’histoire débute pendant les jours calmes de la fin de la période coloniale et nous introduit dans un monde de tradition apparemment intemporelle, la famille Al-T'hami présidée par le patriarche de la famille, Haj Mohamed, avec une religion sans faille. Force omniprésente. Cependant, le bouleversement imminent et la transition sociale imminente se reflètent dans la vie des trois fils de Haj Mohamed, en particulier de son second fils, Abderrahman, qui défiera son père et symbolisera la rupture entre l'ancien et le nouveau.

We have buried the past 2.jpg

Nombre de visiteurs